Biographies, expos... - club photo onet-le-chateau

Aller au contenu

Biographies, expos...

Accès direct aux différentes   ---> Festivités

Une nouvelle exposition à Trame d'Arts à Salles La Source
Du 6 au 14 octobre 2018

 
Après l’exposition présentée par Martine Boutet fin septembre, la maison d’artiste Trame d’Arts en prépare une nouvelle en compléments des Photopholies. Cette exposition sera présentée dans les locaux de l’association des artistes, située à proximité de la mairie, du 6 au 14 octobre inclus, de 15 h à 19 heures à la galerie de Trame d’Arts.
 
Zoé Mouret, Christiane Granier, Martine Boutet et Hélène Alibert exposeront leurs plus belles photos suivant leur propre inspiration et leur sensibilité féminine. À découvrir.
 
Extrait de « Centre-Presse »
Pula sur les cimaises de la chartreuse à Villefranche-de-Rouergue

 
Pour le dixième anniversaire du jumelage de Villefranche avec la ville croate de Pula, une exposition photo est présentée jusqu’au 4 novembre, à la chartreuse Saint-Sauveur, autour du grand cloître et du petit cloître. Une trentaine de clichés, pris par Dusko Marusic-Cici, un photographe de renommé internationale, montrent la beauté de Pula, de ses rues, de ses places, de ses monuments. Cette exposition est dénommée « Pula 180 », les photos offrant des vues à 180° de la cité croate. L’exposition a été inaugurée lundi soir, avant la cérémonie du souvenir au mémorial de l’avenue des Croates, en présence des ambassadeurs de Croatie et de Bosnie-Herzégovine. Tour à tour, le maire de Villefranche, Serge Roques, et la première adjointe au maire de Pula, Elena Puh Belci, ont félicité le photographe pour la qualité de son travail et se sont réjouis des relations de coopération créées entre les deux villes. Pour preuve, cette exposition photo a son pendant à Pula, où sont présentées des vues de Villefranche.

 
Extrait Centre Presse du mercredi 19 sept 2018
Festival Photofolies 2018 à Rodez

 
Rodez et ses environs accueillent les expositions de photographes contemporains, qui présentent leur travail dans diverses galeries, une ancienne menuiserie, une école de musique ou encore un château féodal.
Pour que la manifestation n'oublie pas d'être vivante, des conférences, des rencontres et des projections de films donnent l’occasion aux festivaliers de découvrir les coulisses de l’art photographique.

A ne pas manquer à Salles la Source dans les Anciens hospices (Ex Galerie Attila) l'exposition de notre ami Gérard Fournier.

Quand : du 6 au 28 octobre 2018

 

 
EXPOSITION A LA MENUISERIE A RODEZ

Dans son cadre de rendez-vous de juillet, La Menuiserie, 14 rue du 11 novembre à Rodez, accueille jusqu’au 26 août, du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h (ou sur RDV) une exposition intitulée «Trois de Bohême » avec les photos, peintures et graphiques de Jan Adamec, Vit Ondracek et Pavel Smid.
 
Pavel Macek nous a ouvert les portes de son pays, la République tchèque.
 
Entrée Libre.

Extrait de "Centre-Presse du 18 juillet 2018"
11èmes Rencontres Photographiques de Serre et d'Olt
du 01 juillet au 16 septembre 2018

30 photographes exposent dans 7 villages : Campagnac, Saint-Saturnin-de-Lenne, Perrefiche-d'Olt, Sainte-Eulalie-d'Olt, Saint-Geniez-d'Olt, Prades-d'Aubrac, Castelnau-de-Mandailles. Les artistes choisissent de travailler sur un thème qui leur est cher. Vous allez découvrir le regard de ces hommes et femmes : les sujets sont très variés, les personnalités riches. Vous allez pouvoir échanger avec eux vos avis, votre ressenti, la technique, l'esprit de ce travail... Des conférences, des stages enrichissent cet échange.
- Prades d'Aubrac : salle d'exposition : Marie-Noëlle CERCLEY : "Peintures"
Jean Denis AUGUY : "Paysages Aubrac" ; Dominique LAPORTE dos SANTOS : "Ouxbékistan
- Mandailles : Eglise de Cambon : Photographes italiens : Sara CESTARI : "Fotoromance Cambodge" et "Musiciens du monde"
- St-Saturnin-de-Lenne : Mairie : Sylvie BOUZANNA-LEANDRE : "Désert de Tozeur - TUNISIE
- St-Martin-de-Lenne : Mairie : Bâches : "Paysages" ; Jean-Pierre Henri AZEMA :"Nuit et Croci
Pierrefiche d'Olt : Miellerie : Mario-Pascal SCOT : "Fleurs"
St Geniez d'Olt et d'Aubrac :
- Mairie : Photographies anciennes du village de Pierrefiche
- Hôtel de France : Didier ALMERAS "région"
- Hôtel de la Poste : Laurent ARDUIN "Paysages d'Aubrac la nuit"
- Château Ricard : Myriam ANGILELLA-SCOT "Musiciens du Monde", Lucie CLEMENT "Nature, ombres, lumières, couleurs", Jean BARO "Picturalisme Paysan", Joseph AUQUIER "Peintures"
- Galerie l'Arche : Myriam ANGILELLA-SCOT "Variations musicales", Joseph AUQUIER "Créations 2018 Nus", Mario-Pascal SCOT "Vie dans l’apprenti à bois"
- Office de Tourisme de St Geniez d'Olt : Laura MOREAU "Chien Terre-Neuve"

Exposition
"Sculptures au jardin 2018"
 
Invitation au vernissage au Château des Vigiers Le Vigier 24240 Monestier
 
Jeudi 12 juillet 2018
de 18 h à 21 h.

 
De l’intimité des murs de la galerie vers l’ouverture ou l’amplitude d’un jardin, le public peut appréhender d’un regard plus lointain, des œuvres intégrées dans la nature. De l’intérieur vers l’extérieur, du petit matin au crépuscule, les ombres et les silhouettes découpent chaque jour des présences singulières BG.

 
Une des sculptures de notre ami Gérard Fournier  sera exposée au château des Vigiers du 12 Juillet au 16 Septembre 2018.


Exposition de photos de l’Aubrac et du Causse Méjean
de Sœur Éliane

 
En cet été, deux expositions :
 
À l'évêché de Rodez, jusqu'au 24 août. Photos encadrées en 40x50
 
À l'Office du Tourisme de Réquista, tout le mois de Juillet. Photos sur dibond (plaque d'aluminium) en 40x60
 

 

“Les Gens d'ici”, la nouvelle expo de Jean-Marie Périer
à Villeneuve d'Aveyron
 
 
La Maison de la photo de Villeneuve d'Aveyron, créée en juillet 2015, expose une cinquantaine de photos de Jean-Marie Périer prises en Aveyron et dans le Lot.
Lorsque, las de la vie parisienne, de ses clichés et de ses chichis, Jean-Marie Périer arrive en Aveyron il y a vingt ans, il tient une rubrique dans le journal Le Villefranchois. Cette rubrique bimensuelle met en avant une personnalité locale, artisan, commerçant, aubergiste, retraité, simple habitant ou célébrité rurale. Il accompagne ses photos d'un petit article ou d'une anecdote, joli moyen de se faire accepter et intégrer parmi ceux qu'il nomme "les gens normaux" (sans strass et sans stress), les gens d'ici.  
Visiblement, la recette fonctionne : depuis vingt ans, le photographe de Salut les copains vit à proximité de la jolie bastide aveyronnaise, avec Daffy son chien bien-aimé, cocker anglais à couettes noires, fonds d'écran de son téléphone portable, sans aucun regret pour les lumières de la ville. Jean-Marie Périer avec Les Gens d'ici
La cinquantaine de clichés qu'il a pris sont aujourd'hui exposés à la Maison de la photo de Villeneuve d'Aveyron, dans une nouvelle salle.
Seul regret : on aurait bien aimé l'entendre aussi, Jean-Marie, dans cette exposition, lorsqu'il narre les anecdotes liées à chaque photo, avec son grand talent de conteur qu'il porte parfois sur scène pour des one man show trop rares.

 
Reportage France 3 Quercy-Rouergue - R. Avanissian, Luc Tazelmati
Exposition de photo de Jean-Pierre Ravel
au Centre Européen de Conques

 
Chaque nouvelle photo de Jean-Pierre Ravel est une réflexion inédite sur l’essence des médiums et leurs influences ou le regard le plus innocent sur une photographie crée une situation tout à fait étrange. Jean-Pierre a appris qu’un heureux accident peut-être cultivé, comme font les sculpteurs et les peintres depuis toujours. Vernissage ce vendredi 6 juillet à 18 h 30 au centre culturel de Conques. Exposition : 3 juillet au 25 août 2018, Centre Européen, de 9 h-17 heures, du lundi au vendredi.

 
Extrait de « Centre-Presse » du jeudi 5 juillet 2018
 « Vachement belles »
Une exposition surprenante et innovante à Sainte-Eulalie d’Olt

Samedi 23 juin, par une journée ensoleillée, a eu lieu le vernissage de l’exposition « Vachement belles », en présence de la conseillère départementale Christine Presne, du maire Christian Naudan et de nombreux invités. Cette exposition surprenante car elle permet de mettre en valeur le patrimoine artistique, architectural et culturel du village puisque les photos très grand format, de neuf photographes amateurs ou professionnels sont accrochées sur les façades des maisons du village, pendant toute la saison estivale. Après avoir déambulé au travers des rues et des ruelles, l’assistance s’est retrouvée à la Grave ou un vin d’honneur était offert. Félicitations aux divers partenaires, aux photographes pour le prêt des photos et aux propriétaires qui ont gentiment et chaleureusement donné leur accord pour les accrocher sur les façades de leur maison.
Extrait de Centre-Presse du 2 juillet 2018

 
Des photographies exposées en plein air sur le causse Comtal
 
                                                                                                                                                 .                                                                                      
 

 
La fédération départementale des chasseurs de l’Aveyron vient de mettre la touche finale à l’exposition de photographies sur la faune et la flore du causse Comtal. Il s’agit d’une exposition temporaire, en plein air où de magnifiques clichés en très grand format sont exposés sur un parcours de 3 km de long au cœur de l’ENS de la réserve de chasse du causse Comtal.
 
L’exposition se compose de 12 photographies signées de Frédéric Delmas ou de la fédération départementale de chasseurs de l’Aveyron. Les clichés imprimés en 80 cm par 120 cm sont disposés sur la commune de Sébazac-Concourès le long du chemin qui relie la D988 et la D581. Le savoir-faire des chasseurs en matière de restauration des habitats naturels étant indéniable, il restait à faire savoir le pourquoi de tous les travaux engagés sur le causse Comtal. Aussi, en partenariat avec le conseil départemental de l’Aveyron, les chasseurs ont décidé d’expliquer la nécessité restaurer les pelouses sèches et l’importance du pastoralisme au travers de photographies d’espèces emblématiques des milieux ouverts du causse. Pour que les promeneurs puissent  tout savoir sur ces espèces et surtout pour apprendre tout en marchant, chaque panneau est agrémenté d’un petit texte présentant l’animal concerné ou expliquant l’écologie de la plante présentée.
 
Une magnifique randonnée sur un lieu magique à la découverte de la nature, loin du tumulte de notre quotidien, une parenthèse dans la sérénité de cette grande étendue.
 
Outre la découverte de ces beaux clichés, peut-être aurez-vous la surprise d’apercevoir quelque habitant sauvage, surpris par des bipèdes curieux de leur environnement.

 
Extrait de Centre-Presse du 20 juin 2018


Le talent de la photographe Anne-Lise Barré se dévoile au musée
du 15/06/2018 au 31/07/2018
Cransac

 
C’est vendredi dernier que s’est déroulée, au musée Les Mémoires de Cransac, e vernissage de m’exposition photo d’Anne-Lise Barré.
 
Anne-Lise Barré qui, depuis novembre 2015, est la directrice des services (DGS) de la ville de Cransac, avoue sa passion pour la photographie.
 
« J’ai même caressé l’espoir de m’imposer e d’en vivre. Ce que j’ai fait pendant deux ans, animée par la passion de ce métier, sauf que ses contraintes notamment commerciales, sont venues à bout de ma volonté. Puis j’ai postulé pour cet emploi de DGS que j’occupe depuis. Pour autant, la photo reste mon hobby de cœur et, dès que l’occasion se présente, j’assouvis cette passion. Paradoxe de mon itinéraire, c’est par une exposition photo que j’achève mon parcours cransacois ».
 
Le thème de cette exposition forte de 36 clichés est la différence mais aussi les similitudes d’ambiance et de lumière entre trois musées. Celui de Champollion de Figeac, de Pierre Soulages de Rodez et celui des Mémoires de Cransac.
 
Découvrir cette exposition est une invitation) la poésie photographique de ces musées. Avec, au bout de l’objectif, une mise en scène soignée complétée par un travail sur les lumières naturelles respectives.
 
« Ces musées se ressemblent par certains aspects », souligne Anne-Lise Barré. « En termes de mise en scène, celui de Figeac, très sombre, permet de travailler les reflets et la lumière artificielle.
 
A Rodez, nous sommes toujours dans cette ambiance de fond sombre, noir sur noir, en revanche, grâce à des baies vitrées qui apportent une lumière naturelle, on peut travailler sur les reflets et ombres chinoises, et sa symétrie offre une ouverture de vue exceptionnelle.
 
Quant à Cransac, pour cette exposition, ce musée est devenu mon terrain de jeu. J’ai trouvé une lumière idéale pour le mettre en valeur, en m’appuyant sur son contenu. Les angles, la disposition… permettent un travail photographique exceptionnel ».
 
On retrouve toute cette qualité d’appproche technique au gré de cette exposition qui est visible pendant les heures d’ouverture de l’Envol.
 
Extrait de Centre Presse du 18 juin 2018.
 

Laguiole

 
Le magasin de la forge accueille une exposition de photos.
 
Durant tout le mois de juin, au magasin de la forge allée de l’amicale à Laguiole, se tient une belle exposition de photos de Graziella Capraro, intitulée « Parfum d’ailleurs », qui vous fera voyager.
 
Originaire d’Italie l’artiste nous fait découvrir son pays natal à travers des clichés sublimes pris entre Benezia et Cordina de Ampezzo dans le nord du pays au pays des dolomites, ou elle passa ses vacances en 2012dans sa maison familiale.
 
Vous découvrirez 8 grands tableaux d’un mètre sur 70, représentants des paysages naturels préserver avec des lacs ou l’eau est limpide, la végétation luxuriante, des galets de toutes les couleurs : « j’aime jouer avec les couleurs, la transparence de l’eau cela procure beaucoup de sérénité et de joie de vivre ».
 
L’artiste, à shooté trois lacs, le lac Falaise par exemple avec cette petite barque dans laquelle nous embarquerions bien pour une petite ballade, l’on sent une petite brise qui fait vibrer l’eau, certains des clichés sont cadrés de manière originale légèrement pencher.
 
Elle immortalise le temps en se levant tôt pour faire ses clichés, jouant avec la lumière du petit matin, elle a réussi à faire passer toute sa sensibilité dans ses photographies, à voir absolument.  Son site : www.photo-graziellart.fr
 


Espalion
Exposition du photoclub

 
Les photographes amateurs sont invités à visiter l'exposition à la Chapelle des Pénitents du 25 mai au 10 juin du mardi au samedi de 14 h 30 à 17 h 30.
 

CONCOURS
Un autre Rodez dans le cadre des Photofolies

 
Les photographes amateurs sont invités à mettre « Rodez dans le cadre » d’ici le 25 août.
 
Après deux années d’absence, le concours proposé aux photographes amateurs dans le cadre du festival des Photofolies revient sur les devant de la scène. Organisé en partenariat par la mairie de Rodez et l’association des Photofolies, ce concours a été initié en 2012. Il avait réuni 63 photos. Lors de la deuxième édition, il avait rassemblé 174 photos. Pour cette troisième édition, sur le thème de « Rodez dans le cadre », on peut penser que les participants seront encore plus nombreux, les organisateurs ayant décidé de s’ouvrir pleinement au numérique.
 
Les photographes amateurs ont jusqu’au 25 août pour déposer leurs clichés.
 
Dans une de ses premières séries intitulée « PSQF » (« Paris Sans Quitter ma Fenêtre »), le photographe Lucien Hervé, exposé cette année aux PHOTOfolies, s’ingéniait à découper la ville de Paris en tranches graphiques.
 
Pour cette 30ème édition du festival PHOTOfolies, la Mairie de Rodez et l’association PHOTOfolies 12 vous invitent à participer à un nouveau concours sur le thème : « Un Autre Rodez Dans Le Cadre ».
 
Sans reprendre précisément la contrainte assumée de Lucien Hervé, il s’agit de proposer des vues inédites et anecdotiques d’une ville de Rodez que vous amènerez à redécouvrir à travers un regard mettant en profondeur la ville dans une composition soignée : intérieur / extérieur, cadre dans le cadre, points de vue inattendus, effets de trompe-l’œil, etc...
Vous pourrez exploiter tout ce qui permet de créer une perception originale de la cité ruthénoise.

 
Lucien Hervé
 
Adepte du noir et blanc et d’une approche particulièrement graphique de l’architecture, notamment celle de Le Corbusier, Lucien Hervé, le photographe français d’origine hongroise, sera l’un des invités du festival Photofolies. Comme d’habitude plusieurs espos décentralisées seront présentes à Villefranche, Decazeville… À Rodez, un parcours photographique conduira les amateurs en plusieurs lieux de la ville.

 

Extrait de Centre-Presse du jeudi 10 mai 2018
SAINT-CHÉLY-D’AUBRAC ET LAGUIOLE
 
Exposition photo
 
 
Jusqu'au 10 juin, l'Office de Tourisme à Laguiole et à Saint-Chély d'Aubrac propose une exposition intitulée. «Itinéraire Bis : Compostelle vu, entendu, perçu», proposée dans le cadre du 20éme anniversaire du classement à l'UNESCO du Bien Chemins de St Jacques en France réalisée par Tita Riou et Laetitia Brunet, en partenariat avec le projet de Parc naturel régional de
l'Aubrac. Cette exposition est un parcours d'images et de paroles des hôtes qui accueillent les pèlerins le long des 1 700 km entre Le Puy en Velay et Saint Jacques de Compostelle,
 
Entrée libre de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h du lundi au vendredi  à St Chély d'Aubrac, et du lundi - au samedi à Laguiole.

Exposition photos de Sylvie Bouzana Léandre
"Tozeur Tunisie, la perle du désert"


Du 3 au 17 avril 2018

Exposition photos "Tozeur Tunisie, la perle du désert" de Sylvie Bouzana Léandre
Salle des Orchidées à côté de l'office de tourisme de Sévérac d'Aveyron
de 10h à 12h et de 14h à 16h


Sylvie Bouzana Léandre
Artiste peintre plasticienne et photographe

Galerie permanente ici
4, place des Tours
12340 Bozouls

Extrait:
Une exposition photo sur l'oasis de Tozeur, en Tunisie
Mon exposition représente une vue d'ensemble ,loin d'être complète de L'oasis de Tozeur dans le sud tunisien, représentée en une quarantaine de photographies, décomposées en cinq parties : les palmiers dattiers, l'architecture, le lac salé Chott el Djérid, le désert (lieu de tournage du film STAR WARS de George Lucas) et les oasis.
Chaque photographie est légendée et chaque série explicative.
Parce que cette région de la Tunisie où j'ai vécu est magnifique et gagne vraiment à être connue
Sylvie Bouzana Léandre

PHOT'AUBRAC EDITION 2018  
"Chemins de Terre.."  


20/23 Septembre  
                                          
Expositions, projections, conférences

Invités d'honneur : Hans Silvester


Concours Photos "des Causses à l'Aubrac"


extrait du site "http://caussesaubrac.fr"
La Communauté de Communes des Causses à l’Aubrac lance son grand jeu-concours photos du 1er au 30 mai 2018.

Le thème du  jeu-concours photos est « des Causses à l’Aubrac », quatre catégories sont définies :
  • Patrimoine des Causses à l’Aubrac
  • Paysage des Causses à l’Aubrac
  • Vie des Causses à l’Aubrac
  • L’économie des Causses à l’Aubrac
Ce concours est ouvert à toute personne physique, photographe amateur. Les photos doivent être prises exclusivement sur le territoire des Causses à l’Aubrac. Chaque participant peut proposer 3 photos par catégorie.
Pour chaque catégorie, 3 photos seront primées d’un bon d’achat de 30€ à utiliser chez un des photographes du territoire des Causses à l’Aubrac.
Le jury désignera une photo « coup de cœur », celle-ci sera primée d’un bon d’achat d’une valeur de 300€ à utiliser chez un des photographes du territoire des Causses à l’Aubrac.
Tous à vos appareils photos !

La Maison de l’Aubrac sort de sa coquille !

Extrait article de Centre-Presse du jeudi 29 mars 2018

La Maison de l’Aubrac se met sur son 31 en ouvrant samedi 31 mars avec des expos, atelier et balade au menu.

L’espace dédié aux artistes accueillera différentes expositions toutes les trois semaines environ. La première présentée, dès ce samedi intitulée « Alagament », est une série de photographies d’Alain Roux, mettant en scène des bovins Aubracs. Le noir et blanc subliment le paysage et les animaux en mouvement.

Calendrier des animations Avril 2018:   Voir le document
Exposition « Miroirs des sentiments » du 20 mars au 8 juillet 2018  
"Volupté"

Basalte et pâte de verre (H : 24cm 39 x 9cm).
Sculpture de Gérard Fournier
visible à la
Galerie Capazza 1 Rue des Faubourgs 18330 NANCAY
pour l'exposition "Miroir des sentiments" qui aura lieu jusqu'au 8 Juillet 2018
Vernissage Samedi 24 Mars


Decazeville : un concours photo pour montrer l’évolution de la rue Cayrade.
 
Un concours photo, lancé dès aujourd’hui vise à élire le meilleur photographe ayant illustré les transformations de la rue Cayrade, en travaux jusqu’en 2019, date butoir du concours

 
Tous à vos appareils afin de garder des traces de cette artère de la cité avant, pendant et après les travaux.
 
Avis aux amateurs de photographie. En 2019, la rue Cayrade ne sera plus la même qu’aujourd’hui. Pour témoigner de l’évolution du quartier, Decazeville communauté, l’association des artisans et commerçants de Decazeville et l’office de tourisme et du thermalisme organisent un concours photo(1) sur le thème de la revitalisation du centre bourg de Decazeville.
 
« L’idée était d’appeler les habitants et les visiteurs à photographier la transformation de cette artère centrale », souligne Martine Petit, responsable du service d’actions culturelles à Decazeville communauté.
 
Les candidats sélectionnés, des photographes en herbe non professionnels, seront ensuite classés parmi trous catégories d’âge :
 
-les moins de 25 ans,
 
- les 25-60 ans
 
- et les 61 ans et plus.
 
Chaque participant devra déposer cinq photos maximum pour chaque sélection. Une première se déroulera en octobre 2018 et une seconde se tiendra en septembre 2019.

 
Exposition à la médiathèque en novembre.
 
À l’issue de ces sélections, les photos retenues seront ensuite exposées en novembre 2018, puis l’année suivante, à la même période, à la médiathèque de Decazeville, mais dans les bus du réseau de transport urbain du TUB
 
Des lots seront également proposés aux différents candidats sélectionnés par le public qui votera dans chaque lieu d’exposition.

 
Un jury de photographes professionnels
 
Dans le comité de sélection, on retrouvera le spécialiste des matières et du noir et blanc, Jean Cazelles, Jean-Jacques Féral, Myriam Albouy et Sébastien Murat
 
(1) Dossier du règlement téléchargeable sur le site de la communauté de Decazeville, le site de la mairie et celui de l’office de tourisme.
 
Extrait de Centre-Presse du vendredi 16 mars 2018

Pour ses dix ans, le festival de photo MAP investit un site exceptionnel de Toulouse
 
Créé il y a dix ans à Toulouse, le festival MAP s'installe à la Cartoucherie. Objectif : promouvoir la photographie amateur et sensibiliser le grand public à la photographie.

Après s’être installé sur les bords de Garonne, dans la salle Henri Martin, dans un entrepôt, au Musée Paul Dupuy, à l’Espace EDF Bazacle ou encore au Musée Georges Labit, le festival MAP (Mise Au Point) de Toulouse pose ses valises… dans les halles de la Cartoucherie, un élément du patrimoine industriel toulousain.

Un événement gratuit
Ce festival destiné à promouvoir la photographie amateur et à sensibiliser le grand public à la photographie aura lieu du 4 au 20 mai 2018. L’événement est gratuit.
Pour son dixième anniversaire, le festival MAP investit un lieu atypique, vestige du passé industriel de la ville, au cœur d’un éco-quartier en plein essor. Un lieu inédit, encore jamais ouvert au grand public.

Photographie, graphe, illustration, vidéo et musique
Cette année, Toulousains et visiteurs pourront découvrir 12 expositions d’artistes renommés, mais aussi admirer les travaux de deux jeunes photographes en devenir, lauréats aux Bourses MAP 2018. Au programme : photographie, graphe, illustration, vidéo, live et musique.

« L’objectif est d’intégrer la photographie dans la création via notamment la mise en place de résidences inédites entre artistes de différentes disciplines », indiquent les organisateurs.

6e Salon de la Photographie d’Aurillac
du 08 mars au 07 avril 2018
 
(Les Écuries) rue des Carmes 15000 AURILLAC
du mardi au samedi de 14H à 18H
Entrée libre

Plus de 300 photos exposées

120 Photos des adhérents du Cantal Photo Club

50 Photos de l’invité d’honneur Olivier CHABAUD

12 photos de l’association Maisons Paysannes du Cantal

110 Photos du 3ème Concours d’Arts Photographique d’Aurillac
VILLENEUVE D’AVEYRON

L’exposition «Terre de blues » joue les prolongations.


Sylvie Bosc est en route pour une nouvelle escapade professionnelle vers les USA, elle a décollé ce vendredi pour un nouveau périple qui la portera cette fois dans les villes de Nashville, Memphis et la Nouvelle-Orléans.
«Encore un beau reportage à la clef et une belle opportunité, également, puisque l’organisation de la Blues Foundation de Memphis m’a demandé de faire partie des photographes officielles de l’édition 2018 de l’International Blues Challenge ».
Ce qui n’a pas empêché Daniel Delpech de la galerie du Causse, vu le succès de celle-ci, de prolonger son exposition « Mississippi, terre de blues » jusqu’au 31 janvier.
Article « Centre-Presse » samedi 13 janvier 2018


Photo Folies Rodez du 07 au 29 octobre 2017   accéder au site
Dans une spéculaire prose poétique et méditative sur le thème du « moment », l’écrivain Victor Ségalen commentait la distance conditionnant toute prise de conscience face à l’incertain et l’instable en ces termes : « Ce que je sais d’aujourd’hui, en hâte je l’impose à ta surface, [...] Sans autre pli, que la moire de tes veines : sans recul, hors l’écart de mes yeux pour te bien lire ; sans profondeur, hormis l’incuse nécessaire à tes creux... (propos recueillis sur l'Edito du site )
Photo Folies Decazeville du 11 au 28 octobre 2017  accéder au site
L’idée de cette exposition fait suite au travail personnel de fin d’études que j’ai réalisé en 2015 sur la question de la réhabilitation des anciens sites miniers et industriels de Decazeville.
Ce travail, aboutissant à un projet de paysage à l’échelle de Decazeville et du Bassin minier, a été précédé d’un travail plastique utilisant différents médiums tels que la photographie, la peinture ou encore le dessin.
Mon objectif était alors de ressentir et de m’approprier la force de ces paysages de mines et d’industries, marqués à jamais par le travail des hommes.
Je ne pouvais pas avoir un regard distant, je devais alors me confronter physiquement au site, à son histoire, à son échelle démesurée pour coller à la réalité.
Ce travail met en exergue l’esthétique, la topographie et les jeux d’ombres et de lumières qui s’y rapportent, l’évolution du paysage avec le temps qui passe, l’effacement... (Texte du site "Photo Folies Decazeville...)
La foire du livre de Brive   accéder au site
Parmi nos grands évènements, La Foire du Livre de Brive est l’institution de l’automne 100% gaillard. Rendez-vous littéraire réputé autant par la diversité des auteurs présents que par son esprit « gourmand », la Foire du Livre s’installe à Brive-la-Gaillarde en Corrèze pour un moment de partage 100% littéraire !

Amoureux des bouquins ou lecteur occasionnel, tout le monde y trouve son bonheur parmi les romans de tous genres, les BD, les livres de recettes, les livres pour enfants… Des écrivains les plus célèbres aux novices, en passant par les auteurs locaux et les peoples : c’est la réunion de tous les artistes ! Petits et grands sont charmés par l’atmosphère conviviale et détendue... (texte du site "la foire du livre de Brive )
Retourner au contenu