Reportages - club photo onet-le-chateau

Aller au contenu

Reportages

Carnets de voyages
La Cartoucherie
de Alain Carles
février 2019


  
  
L’exposition «The Bullet Factory » littéralement « Usine à balles » a été réalisée du mois d’octobre 2018 au 25 janvier 2019 par l’association toulousaine de Street-art Cis’Art. Initialement prévu sur 15 jours elle a été prolongée de deux mois .
Cis’Art avait convié des graffeurs toulousain à investir la Cartoucherie pour prôner la paix et rendre hommage à ceux et celles qui ont subi la guerre. Au total 44 graffeurs ont répondu à cet appel.
C’est en 1876 que s’installe à Toulouse dans cette zone le premier atelier de chargement des cartouches. Les toulousains surnomment cette zone : « La Cartoucherie ».Pendant la 1ere guerre mondiale, 14730 personnes travaillent à la Cartoucherie. Ce sont majoritairement des femmes, les munitionnettes.
Entre 1939 et 1940 la cartoucherie triple sa production avant de se concentrer sur l’industrie civile lors de l’armistice de 1940. GIAT Industrie s’installe en 1990, l’entreprise appartenant au gouvernement français est un fabricant d’armes. En 1995 sur 30 hectares libérés par la cartoucherie la ville de Toulouse implante le Lycée Hôtelier et le Zénith. Les ateliers de fabrication de munitions ferment définitivement en 1996  
Les artistes n'avaient qu'une seule consigne : utiliser la couleur dorée pour rappeler la couleur des munitions et des étincelles.   
Cette exposition étant terminée je vous propose plusieurs photos de celle-ci. Si l’intérêt photographie n’est pas évident, il me paraît intéressant de fixer ces « graffs »qui sont de véritables œuvres d’art éphémères puisqu’elle ne sont pas destinées à être conservées.

Tatouages et portraits
de Patrick Le Denmat
février 2019


  
Deuxième édition du salon du tatouage au Laminoir de Decazeville.  
70 stands de tatoueurs, stands marchands et animations pour un week-end qui reste gravé... dans la chair !!!

nb : accord des personnes photographiées pour apparaître sur les réseaux sociaux et le Net en général


Retourner au contenu